Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A propos des auteurs

  • Martial Van der Linden est docteur en psychologie, professeur de neuropsychologie et psychopathologie aux Universités de Genève et de Liège. Une partie de ses travaux est consacrée aux effets du vieillissement sur le fonctionnement dans la vie quotidienne, et ce, dans une perspective plurifactorielle et intégrative.
  • Anne-Claude Juillerat Van der Linden est docteure en psychologie, chargée de cours à l'Université de Genève et psychologue clinicienne spécialisée en neuropsychologie. Après 20 ans en tant que responsable à la Consultation mémoire des Hôpitaux universitaires de Genève, elle a créé et dirige la consultation "Vieillir et bien vivre" à la maison de santé Cité Générations.
  • Tous deux ont fondé en 2009 une association du nom de VIVA (Valoriser et intégrer pour vieillir autrement), qui promeut à l'échelle locale des mesures de prévention du vieillissement cérébral problématique.
  • En savoir plus : http://www.unige.ch/fapse/psychoclinique/upnc/

Rechercher Dans Le Blog

Pour nous contacter

Pour nous contacter, vous pouvez nous écrire à :

contact@mythe-alzheimer.org

1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 13:24

De nombreuses études épidémiologiques ont montré que les facteurs de risque vasculaires et les troubles vasculaires  (par ex., hypertension, diabète, lésions vasculaires) étaient associés à un risque accru de démence et notamment de maladie  d’Alzheimer.

 

Dans une étude récente, Qiu et al. (2010) ont suivi sur une période de 9 ans et selon une procédure d’évaluation standardisée (administrée 3 fois) un échantillon de 1270 personnes âgées de 75 ans et plus,  afin de détecter l’apparition d’une « démence » et en particulier d’une « maladie d’Alzheimer ».

 

L’intérêt de cette étude est d’avoir examiné deux profils de risques / troubles vasculaires :

* Un profil d’athérosclérose sur base de 3 caractéristiques : 1) pression systolique ≥ 160mmHg, 2) diabète/pré-diabète, 3) accident vasculaire cérébral.

*  Un profil d’hypoperfusion cérébrale sur base de 3 caractéristiques : 1) pression diastolique < 70mmHg, 2) pression pulsée < 70 mmHg, 3) insuffisance cardiaque.

 

Durant la période de suivi, 428 personnes ont développé une « démence » dont 328 une « démence d’Alzheimer ».

 

Les résultats montrent qu’un nombre plus élevé de risques / troubles vasculaires (de 0 à 6 caractéristiques pour le score global et de 0 à 3 pour les scores correspondant à chacun des deux profils) est lié à un risque croissant de « démence » et de « maladie d’Alzheimer ». Par ailleurs les deux profils de risques / troubles vasculaires sont associés à un risque accru de « démence et de « maladie d’Alzheimer », indépendamment l’un de l’autre.

 

Ces données suggèrent que les risques / troubles vasculaires sont impliqués dans les processus physiopathologiques des aspects problématiques du vieillissement cérébral (des problèmes « démentiels ») via deux voies distinctes, bien qu’interdépendantes.  

 

 

Qiu, C., Xu, W., Winblad, B., & Fratiglioni, L. (2010). Vascular risk profiles for dementia and Alzheimer’s disease in very old people: A population-based longitudinal study. Journal of Alzheimer’s Disease, 20, 293-300.  

Partager cet article

Repost 0
Martial Van der Linden et Anne-Claude Juillerat Van der Linden mythe-alzheimer - dans Démythifier le mythe
commenter cet article

commentaires