Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A propos des auteurs

  • Martial Van der Linden est docteur en psychologie, professeur de neuropsychologie et psychopathologie aux Universités de Genève et de Liège. Une partie de ses travaux est consacrée aux effets du vieillissement sur le fonctionnement dans la vie quotidienne, et ce, dans une perspective plurifactorielle et intégrative.
  • Anne-Claude Juillerat Van der Linden est docteure en psychologie, chargée de cours à l'Université de Genève et psychologue clinicienne spécialisée en neuropsychologie. Après 20 ans en tant que responsable à la Consultation mémoire des Hôpitaux universitaires de Genève, elle a créé et dirige la consultation "Vieillir et bien vivre" à la maison de santé Cité Générations.
  • Tous deux ont fondé en 2009 une association du nom de VIVA (Valoriser et intégrer pour vieillir autrement), qui promeut à l'échelle locale des mesures de prévention du vieillissement cérébral problématique.
  • En savoir plus : http://www.unige.ch/fapse/psychoclinique/upnc/

Rechercher Dans Le Blog

Pour nous contacter

Pour nous contacter, vous pouvez nous écrire à :

contact@mythe-alzheimer.org

13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 11:00

La lutte contre les stéréotypes liés à l’âge et la création de liens entre les générations figurent en première ligne parmi les objectifs de l’association VIVA que nous avons créée (www.association-viva.org). De nombreux projets sont nés dans cette perspective, dont la création d’un jury intergénérationnel pour le prix Chronos de littérature. Ce prix, créé en France et relayé en Suisse par Pro Senectute, invite des groupes de lecteurs à se plonger dans des ouvrages, parus récemment et destinés à la jeunesse, traitant des échanges entre générations, de la vieillesse, de la mort, de la transmission des savoirs et des parcours de vie, puis à y réfléchir - idéalement via des rencontres entre les générations. Chaque participant(e) vote pour l'ouvrage de son choix et le prix est décerné annuellement lors du Salon du Livre de Genève à l’auteur ayant recueilli le plus de suffrages.

 

Dans la commune de Lancy (où nous vivons), depuis l’an dernier et sous l’impulsion d’Agnès Salomon (enseignante à l’école primaire Cérésole), diverses classes participent au Prix Chronos. Cette année, nous avons souhaité ajouter à cette activité une dimension d’échanges intergénérationnels. Sophie Decorzant, institutrice de 6ème primaire à l’école Cérésole, et ses élèves se sont immédiatement montrés très enthousiastes, ainsi qu’un groupe de cinq lectrices plus âgées (de 60 à 83 ans). Six rencontres hebdomadaires d’une heure (une pour chaque livre et une de synthèse) ont donc été organisées dans la classe dès la fin du mois de janvier 2011. L’intensité des échanges et leur impact ont été tels que nous souhaitons aujourd’hui vous les faire partager, dans cette chronique que nous avons coécrite avec Sophie Decorzant et sa classe.

 

Le projet a été organisé comme suit : depuis l’automne 2010, les élèves et les aînées ont lu les cinq ouvrages de la sélection annuelle du Prix Chronos. Avant la première réunion, l’institutrice a demandé à chaque élève de décrire en quelques lignes ce qu’était pour elle/lui une personne âgée. Puis, lors des rencontres, les élèves ont interprété, souvent avec un talent consommé d’acteur, une scène-clé du livre. Ensuite, le livre était résumé avant que ne débutent les échanges entre les élèves et les aînées.  Après la dernière rencontre, les élèves ont à nouveau décrit leur vision d’une personne âgée, ainsi que leurs impressions générales sur le projet (voir l’annexe en fin de chronique).

 

Au fil des séances, les échanges sont devenus de plus en plus riches entre les aînées et les élèves, non seulement dans le contexte des discussions autour des livres, mais aussi à l’extérieur de l’école : les liens qui se sont tissés se traduisent désormais par des bonjours et des discussions lors des rencontres quotidiennes dans le quartier, par des échanges de courriels… L’émotion était très palpable lors de la dernière réunion, lorsque les enfants ont remis à chacune des aînées une carte géante personnalisée, dans laquelle chaque élève a laissé un message personnalisé. 

 

L’analyse détaillée du contenu des descriptions faites par les élèves avant et après la tenue des rencontres est également très parlante : avant, plus de la moitié des qualificatifs utilisés avaient une connotation négative, faisant notamment référence aux marques physiques de l’âge (24%) ou aux déficiences intellectuelles ou physiques (27%) ; 18% des descriptions faisaient tout de même mention de la gentillesse des aînés et 14% de leur rôle dans la transmission des connaissances et de leur expérience. Après les partages autour des livres, il n’y a plus aucun descriptif lié aux marques de la vieillesse et seulement 4% de mentions de déficiences ; sont par contre largement mentionnés les connaissances accumulées (20%), la gentillesse (17%), ainsi que le rôle des aînés dans la transmission des expériences vécues (21%) ou en tant que personne de confiance et de consolation (11%).

 

Autant dire que nos attentes ont été comblées, tant en ce qui concerne la création de liens intergénérationnels qu’en ce qui concerne la modification des stéréotypes liés à l’âge. Ces résultats et le ressenti des personnes qui ont pris part au projet ne peuvent que nous encourager à renouveler l’expérience l’an prochain et à tenter de l’étendre plus largement dans la commune, avec la collaboration de la bibliothèque municipale, des responsables des établissements scolaires et, surtout, l’enthousiasme et l’esprit d’ouverture des participants de tous âges !

 

Les élèves de la 6ème primaire de l’école Cérésole : Alpha, Anita, Antony, Audrey, Bruno, Clara, Danna, Emilie, Faton, Jasmina, Julien, Juno, Kallan, Laetitia, Luca, Mathilde, Maxime, Rafael, Thibaud, Thomas et Xeniya

Les « aînées » : Claudia, Floriana, Irène, Martine et Suzanne

 

Un bref documentaire sur ce projet peut être visionné sur TV Lancy http://www.lancytv.ch/lancy-tv-sujet-prix-chrono

 

chronos.JPG

 

ANNEXE

 

"Et vous, les élèves, que retiendrez-vous de ce projet « 6P/VIVA-Chronos » ?"

 

« J’ai adoré ce projet. C’était super d’être avec des personnes plus âgées que nous. J’ai pu apprendre beaucoup de choses. Ça m’a fait chaud au cœur de partager des moments inoubliables avec des personnes géniales. » (Clara)

« Je me suis réjoui de participer à ce projet avec les personnes âgées. Les livres et nos rencontres étaient formidables ! » (Maxime)

« Ce que j’ai le plus aimé, c’est vraiment l’échange qu’il y avait entre nous et les aînés. C’était vraiment émouvant. Le plus incroyable, c’est la différence entre la première rencontre et la dernière : on s’exprimait beaucoup plus. Ce qui était génial c’est de voir comme ce qu’on pensait d’une personne âgée avait changé en 5 semaines. Ce que j’ai retenu, ce sont les regards et les sourires des aînés. » (Jasmina)

« Dans ces rencontres, j’ai tout aimé. C’est magnifique et incroyable qu’on ait eu la chance de faire ce projet. » (Faton)

« VIVA-Chronos ? Difficile à résumer… Tout d’abord, j’ai trouvé que ça a clairement changé ma façon de voir une personne âgée, d’abord grâce aux rencontres, puis grâce aux livres très touchants. Pendant nos rencontres, nous avons pu partager nos avis. Nous avons échangé des supers moments très chaleureux. J’ai adoré ce projet car ça m’a apporté plein de choses. Bref, ce projet était GENIAL ! » (Thibaud)

« Débattre sur les livres du Prix Chronos avec les aînées, c’était génial ! Les 5 rencontres se sont passées dans la plus grande attention et la plus grande joie. Mais la 6ème rencontre m’a semblé la plus intéressante : non seulement Lancy-TV était là, mais surtout, on a reparlé de tous les livres, un par un. C’était super. » (Xeniya)

 « C’était super le rapprochement entre nous et les aînés entre le début et la fin du projet. » (Antony)

« J’ai aimé participer à ce projet. Les rencontres m’ont beaucoup touché. » (Rafael)

« J’ai adoré ce projet avec les aînés de VIVA. J’espère que ce projet s’étendra dans les autres écoles de la commune de Lancy ou du canton parce que c’était SUPER ! » (Emilie)

 

L’intégrale des commentaires peut être lue sur le site de l’Association VIVA, à la page « Manifestations organisées / Prix Chronos de Littérature » [Cliquer ici]

Partager cet article

Repost 0
Martial Van der Linden et Anne-Claude Juillerat Van der Linden mythe-alzheimer - dans Des échos de VIVA
commenter cet article

commentaires